Conseil Municipal du 6 mars 2014

Publié le par Roger Saint Pol

Conseil Municipal du 6 mars 2014

Ambiance sinistre, pesante voir oppressante au Conseil Municipal du 6 mars, le dernier du mandat, et … qui sait ! Le maire et ses 4 adjoints ainsi que 2 conseillers. Soit 8 absents sur 15 au total. La correspondante de presse n’était plus à la table de délibération mais reléguée à une table annexe. Le public un peu plus nombreux qu’à l’habitude. Normal à la veille d’échéances électorales décisives.

La séance s’est achevée par le verre de conclusion de mandat après un discours du maire saluant l’action et l’implication de tous.

En préambule, le maire a relevé l’anomalie que nous avions révélée lors du Conseil Municipal de février. Une erreur d’imputation en exploitation alors qu’il s’agit d’investissement. Une erreur « relevée par le percepteur» et portée par ce dernier ? L’erreur étant humaine, nous la comprenons. Nous sommes donc d’autant plus fiers de cette révélation que nous sommes les seuls à l’avoir révélée au lendemain du Conseil Municipal de février.

Il n’empêche que ce point n’était pas inscrit à l’ordre du jour et qu’à lui seul il présente un fort déni de démocratie tant à l’endroit des Poncinois qu’à ses élus. Ce point serait méconnu des Poncinois sans notre vigilance. Il n’avait fait l’objet d’aucun autre écho.

Autre point remarquable : le bilan financier de l’Ecole de Musique de Poncins, il a été qualifié d’incompréhensible. C’est celui formaté par le Conseil Général !!!

Publié dans Au FIL du Lignon

Commenter cet article