Du rififi à la mairie.

Publié le par DESIR A Poncins

Du rififi à la mairie.

Les questions diverses abordées en Conseil Municipal font bien sûr suite à l’ordre du jour. Ce 17 mars, les esprits incrédules restent toujours scotchés aux abstentions du vote du budget et des résultats de l’année passée. Jusqu’à cette question de la maire de Cleppé. Une lettre Recommandée avec Accusé de Réception (!!) pour solliciter une participation de Poncins aux travaux d’aménagement de la station d’épuration située à l’Olme. Sur 147 raccordés, 64 Poncinois. Le maire de Poncins déclare alors que, ces Poncinois ayant acquitté leur droit d’accès à Cleppé, ne sont plus, de ce point de vue, Poncinois mais comme appartenant à Cleppé. De ce point de vue …

« Nous allons répondre qu’on attend plus d’informations » déclare le maire. Il ne dit pas si cette réponse se ferait par Lettre avec Accusé de Réception. Il n’y a pas de Téléphone Rouge entre Poncins et Cleppé.

Autre question du football, le FC Plaine. Lettre sans AR !

La lettre est jugée agressive, favorable à Cleppé. Elle demande notamment une « réelle implication de la mairie ». S’enchainent alors des réactions en tous genres au sein du conseil. On comprend que ce sujet catalyse de multiples rancœurs et blessures : « absence de dialogue, concertation, huis clos, … ». Auxquelles s’ajoute un déséquilibre flagrant en faveur de Cleppé …. Finalement, il y aura une réunion avec les protagonistes alors qu’un simple coup de fil du maire aurait anticipé cette situation et évité ces chamailleries. Les conclusions auraient été les mêmes, sans affrontement.

Publié dans Au FIL du Lignon

Commenter cet article