La CLECT ouvre une nouvelle porte au maire de Poncins

Publié le par DESIR A Poncins

Au Conseil Municipal du 16 mars 2017, il aura fallu 40 minutes pour valider le nom de rues si on tient compte des palabres en tous genres et autres anecdotes. Beaucoup moins pour d’autres sujets :

· Approbation du compte rendu de la réunion du conseil municipal du jeudi 26 janvier 2017.

· Présentation et vote du compte de gestion 2016 (commune et assainissement).

· Présentation du compte administratif 2016 (commune et assainissement).

· Affectation des résultats.

· Vote des subventions.

Tous ces sujets étaient ficelés à 20H42. Heure de début 20H30. 12 minutes au total, y compris l’instant très théâtralisé de la sortie du maire. Pour se conformer aux bons usages, débats des comptes de la commune et votes se font en l’absence du premier magistrat. Contrairement aux comptes 2014, ils ont été votés à l’unanimité. Il nous faudra un peu plus de 12 minutes pour les analyser et donner le sens que réfute la froideur des chiffres. Nous à y reviendrons.

 

Désignation du représentant de la CLECT. Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées.

Son rôle : répartir les finances de la Communauté vers les communes. La transition avec le point précédent est ici facile. Elle le fut moins pour le maire. Son annonce : « Comme il n’y a plus qu’un représentant au conseil communautaire je me propose comme représentant au choix …  Ce qu’on ne sait pas, c’est s’il faut un suppléant … », et de proposer B Foyatier au cas où ….

La relation entre un seul représentant au conseil communautaire et la CLECT ne nous est pas parue évidente. Elle ne le fut pas davantage pour l’adjoint aux finances qui dut se résoudre à avaler cette couleuvre. Quant au maire, déstabilisé un instant par l’intervention ferme et légitime de l’intéressé, il s’est dédouané après avoir retrouvé ses esprits, souhaitant ne « froisser qui que ce soit ». Tout cela pour une suppléance dont « on ne sait pas si elle existe » …. Voté à l’unanimité.

                                                            

Transfert de la compétence PLU à la Communauté de Communes Forez Est

Cette compétence échoit aux nouvelles intercommunalités, sauf avis contraire, selon la loi. « La Communauté de communes s’y oppose ». La commune de Poncins aussi, sans avoir le moins du monde examiné avantages et inconvénients d’une telle mesure. La seule question qui ait été posée : « que se passe-t-il si on ne vote pas ? » Elle a eu le don d’agacer particulièrement le maire.

Le vote unanime s’est prononcé contre ce transfert.

 

Indemnité des élus.

Nous vous renvoyons à notre chronique antérieure à cette réunion de CM. L’augmentation représenterait « 3 à 4€ par mois pour les adjoints et une dizaine d’euros pour le maire ».

 

Convention avec le département pour l’assistance technique pour les communes rurales en termes de voirie :

« C’est ce que nous avions déjà. La contribution de la commune est de 1€ par habitant ». Pourquoi faut-il délibérer si cela existe déjà ? La question n’a pas été posée.

 

Toutes ces délibérations ont été votées à l’unanimité.

 

Questions diverses :

· Courrier de M Ardaillon - Taïry : un poteau téléphonique est situé devant l’entrée de leur maison en construction à Vizezy. Le maire parait une nouvelle fois embarrassé. La construction est bien assortie d’un Permis de Construire au bas duquel figure une signature. Dommage.

· Courrier de Michel Thiollier : aboiements insupportables en provenance du chenil voisin. La lecture s’est bornée à quelques commentaires, mais de décision pas.

· Les cartes d’identité ne seront plus à charge des petites mairies. Il faudra se déplacer à Feurs, ou ailleurs.

· Autres questions anecdotiques comme invitation à un mariage et déclarations de candidatures aux futures élections.

 

Observations :

Rien sur l’école et son projet d’extension.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Au FIL du Lignon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article