Ecole et crèche, même combat.

Publié le par DESIR A Poncins

Y aura-t-il bientôt une crèche à Poncins ? La question peut être légitimement posée. D’une part, les nourrices sont saturées, et de l’autre les nouveaux nés toujours plus nombreux. Face à cette impasse, 2 Poncinoises ont eu l’idée de créer une crèche. Reste à trouver un local. Elles se sont rappelé au bon souvenir du « Mot du maire » dans son Bulletin Municipal : « Si vous avez besoin de renseignements, contactez-nous, écrivez-nous, prenez rendez-vous, nous sommes toujours à votre écoute. » Voilà qui est fait. Reste à trouver un local.

Il y a bien cette salle à la maison communale censurée d’un « Privé », aussi suspicieux qu’éloquent mais …. Ce n’est pas le moment de s’engager dans cette voie.

 

Donc, il n’y a pas de salle disponible et comme l’indiquait le maire il y a un an à la même époque à propos de l’école : « les murs ne sont pas extensibles ». Cette fois encore, et après l’école, la commune paraît désemparée. Impuissante ! C’est un nouveau contre-pied parfait. Pas de solution dans l’immédiat. Et pourtant, faut-il le rappeler, elle est la conséquence d’autorisation de constructions nouvelles à profusion. Il n’y a pas eu de générations spontanées. Les Permis de Construire ont été bel et bien signés. Il faudra donc assumer.

 

A ce stade, nous ne savons quelle suite sera donnée à cette affaire. Mais il est probable qu’elle subisse le même sort que celle qui l’a précédé : l’école. Attendre. Il est urgent d’attendre. C’est pas trop compliqué et permet d’enclencher la réflexion. Et les parents ? _ « Euh …. »

 

Donc, il n’y a pas de salle disponible. Ça n’a pas été prévu. Comme n’a pas été prévue l’extension de l’école. C’est regrettable, mais c’est … poncinois. On préfère réagir à agir. Ce n’est qu’une question de temps. Parfois dans l’urgence. Souvent même. Prenons le cas de l’école. 18 mois après le déclenchement d’alerte, on est toujours en attente du Permis de Construire. Et nous déclarons solennellement que ce projet, truffé d’anomalies, ne tient pas la route. D’ailleurs aux dernières nouvelles, il n’est pas exclu qu’il soit retoqué.

Dans tous les cas, le projet doit être revu dans son ensemble, en tenant compte de la créativité des habitants et maintenant celles-ci-dessus formulées. Nous avions mis à l’index le manque évident de salles annexes à l’école. L’avantage à regrouper les deux, école et crèche, ne présente que des avantages. Pour cela, il ne faut pas rester ancré dans le passé. Il faut une vision de la commune. Nous avons fait le choix de l’avenir.

Publié dans Au FIL du Lignon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article