Noël avant l’heure à Poncins.

Publié le par DESIR A Poncins

« Nous avons le plaisir de vous inviter au repas de Noël qui aura lieu à la salle communale de Poncins le mardi 11 décembre 2018 à 12H …. 

Coupon à retourner obligatoirement à la Mairie avant le vendredi 16 novembre 2018. Merci !»

 

Ce document nominatif, sous enveloppe (non timbrée) de la mairie, si vous l’avez trouvé dans votre boite aux lettres, c’est que votre Etat Civil est antérieur à 1953. Ou 1952, on ne sait plus ! Vous ne l’avez pas eu et vous êtes éligible ? Peut-être le même oubli malencontreux que pour les « classes 2015 » qui sont passés sous la table.

Depuis toujours, cette invitation se fait ainsi, sous forme papier, et la tradition se perpétue. Tant pis pour la transition écologique et les finances locales. Tant mieux pour le nombre de kilomètres justifiant l’acquisition d’un 3ème véhicule. Pour ce qui est du « coupon à retourner obligatoirement à la Mairie », toujours cette  tradition à laquelle « nous » sommes tant attaché. Un « nous … » anonyme qui ne désigne personne. Pas plus le Conseil Municipal qui n’a jamais évoqué cette question en séance que le CCAS éliminé sans ménagement en 2015 sous un prétexte qui n’a toujours pas été révélé ses secrets.

 

Ces dernières années, « ils » avaient mis l’accent sur l’intergénérationnel avec la participation du CM jeunes. L’idée était bonne. Cette année, il n’en sera rien. Le repas a lieu un jour d’école. Pourquoi ? Probablement la faute à un calendrier sursaturé piégé par la dispense des manifestations municipales. Le repas de Noël, l’accueil des nouveaux arrivants, la fête des mères, la réunion des présidents d’association, … Tous y sont absents. Ce n’est pourtant pas faute d’interventions pour rétablir ce qui est un non-sens. Mais rien n’y fait. Et, dans son prochain Bulletin Municipal, le « mot du maire » déclarera à nouveau sans vergogne : « nous sommes à votre écoute » !

 

On notera par ailleurs que ce repas porte le joli nom de « repas de Noël ». Cela résonne … généreux, chaleureux et festif, indépendamment de son sens originel. Les ayant-droits ne sont pas nommés. Ils ont 66 ans au moins et se retrouvent dans un esprit de convivialité effaçant les tracas de leur quotidien s’ « ils » leur laissent cette liberté. Ainsi soient-ils.

Noël avant l’heure à Poncins.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article