A Star is born. Le conseil municipal, en résistance.

Publié le par Roger SAINT POL

Le bilan du CM de l’année 2020 confirme les pratiques de ses modes de fonctionnement. Mais avec une différence de taille au verdict. Les mains se lèvent et l’unanimité n’est plus la règle. Les passéistes concluront au statuquo puisqu’ils détiennent toujours la majorité. Certes, mais pour la 1ère fois, les défenseurs de l’éthique et de la transparence ont ouvert une brèche qui transperce la voute de la nuit. « A Star is born ». Nous trouvons ainsi la réconfortante et néanmoins inquiétante concrétisation de nos chroniques. Elles offrent l’éclairage d’évènements factuels. Parfois publics, à doses homéopathiques et prudemment vérifiées. Plus fréquemment volés à l’opacité pour l’essentiel. Le tout agrémenté d’analyses et réflexions en tous genres. Pour rétablir le lien dont nos concitoyens sont privés.

 

Aujourd’hui, nous sommes en capacité de produire le paradigme qui anime la mairie. Il est la synthèse de notre production. Toujours disponible sur ce Blog.

 

Le Conseil Municipal

 

Ses réunions :

- Définition : un one man show en CP au temps passé. Il y a le maître qui sait. Et les élèves qui écoutent. Ponctué de mains levées pour ceux qui n’ont pas bien compris.

- Ordre du jour :

  • Thèmes imposés (Budget, Comptes Administratifs, …).
  • Figures libres sélectionnées et qui n’engagent à rien. Bla, bla.
  • Sujets
  • Présentations partisanes
  • Susceptibles d’évolution en séance
  • Durée de traitement inversement proportionnel à l’importance du thème (Budget)

- Secrétariat sexiste.

- Délibérations : au contenu variable dans le temps après adoption. Unilatéralement.

- Compte rendu : restitution très libre des séances.

  • Les erreurs ne sont jamais corrigées
  • Enigmatique en fonction du sujet. Très clair sur les remerciements.
  • La fonction information du public est pour le moins sélective et sujette à caution

- Technique : séance de lectures interminables et bla, bla.

  • Supports exceptionnels
  • Le Conseil Municipal prend connaissance de …

 

Participation active des élus

- au fleurissement

- aux manifestations communales et nationales

- traquer les nids de poule en voirie

 

Les commissions municipales :

- Libellé parfois douteux.

- Sélection des participants contestable et contestée

- Fonctions mal définies

- Certaines n’ont jamais fonctionné.

- Composées parfois de personnes non-élues.

 

Les chantiers importants

- Le CM mis devant le fait accompli, pas de solution alternative

- Peu ou pas de suivi

- Peu ou pas de contrôle

- Pas de bilan financier notamment

 

Les élus de cette mandature, plus victime qu’artisan de cette situation, ont pris la responsabilité du refus de cautionner à tout va. Ils refusent de contribuer à colporter les contre-vérités d’un système qui n’est pas le leur et qui n’est pas le nôtre. Une évidence.

Nous poursuivrons cette exploration une prochaine fois.

Démolition de la Cure.

Démolition de la Cure.

A Star is born. Le conseil municipal, en résistance.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article