Le silence est d’or. Dormons tranquille.

Publié le par Roger SAINT POL

Le silence est d’or. Dormons tranquille.

Avec la venue des Beaux Jours, l’aire de loisirs suscite beaucoup d’interrogations chez les Poncinois. Pas moins de 3 questions orales à la dernière réunion de CM ! Parfois, de façon astucieuse, à coups de propositions. Une façon de montrer que les élus ont été peu impliqués (doux euphémisme) dans le projet. « C’est prévu avec le CMJ, … ». En clair, c’est pas pour vous. Et d’échapper au thème principal en embrayant sur un tout autre sujet : le vandalisme et les poubelles : « Il y a des poubelles partout et parfois elles disparaissent …. » Oui partout. Non, celles de l’école, de la maison communale, ... ne disparaissent pas. Elles s’affichent en pied de grue aux 4 coins du village !

 

L’élu devait bien se douter des réponses. Il y retourne en posant la question que chaque Poncinois se pose depuis plus d’un an : quand l’ouverture au public ? Réponse (admirable mais en droite ligne avec la situation locale !) : « Quand la date sera fixée, tout le conseil municipal sera invité. ». De la date, on est passé à l’invitation. Positif, non ?

 

Mais le « climat de méfiance voire de défiance ou de suspicion, … » révélé par le maire (février 2020, trouve ici sa plénitude. L’élu, courageusement  insiste : « L’aire de jeux a-t-elle fait l’objet d’une visite de conformité par un organisme agréé ? » « Oui » ! Point final.

 

3 lettres pour un dialogue, ça en dit plus long qu’il n’y paraît. Une démonstration. D’une part la volonté manifeste d’un élu à obtenir des réponses aux questions que se posent légitimement les Poncinois. Et d’autre part la volonté de leur maire à fuir par des réponses qui n’en sont pas. Article 5 du Règlement Intérieur du CM : « le Maire répond aux questions posées oralement …. ». Il eût mieux valu : « Le maire répond honnêtement aux questions posées et apporte sa lumière ». Dans le cas présent, les réponses ont eu le temps de murir durant 3 jours francs (ou pas francs).

 

Pour ce qui est de la conformité, question évoquée dans notre édition précédente, le maire répond positivement. A la visite de l’aire des jeux ! Pour le plaisir ? C’est peu probable.

Reste 2 possibilités.

  1. L’agrément a été prononcé. Et on ne voit pas pourquoi il ne serait pas ouvert au public
  2. L’agrément a été rejeté. Il ne peut pas être ouvert au public. Ça rappelle des souvenirs.

 

Rien ne plus, faites vos jeux.

 

Le silence est d’or. Dormons tranquille.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article