Inaugurée l’aire de jeux.

Publié le par Roger SAINT POL

Juillet 2021

Juillet 2021

L’évènement du week-end dernier a été l’inauguration de l’aire de jeux à Poncins. RAS. Rien A Signaler, si ce n’est qu’elle met un terme à un long processus de réalisation

.

Ce que nous apprend cette inauguration, c’est que le choix des équipements a été réalisé par le CM Jeunes. Pas l’actuel, le précédent. Elle donne un prolongement à nos chroniques antérieures. Pour atteindre la décision de réaliser. Qui a décidé ? Et sur quelle ligne budgétaire ?

 

Pas question de tourner autour du pot. Les comptes rendus de conseil municipal sont vierges en la matière. Ils n’ont jamais évoqué la réalisation de cette aire de jeux. Pas même en rubrique information. Pourtant, la profession de foi de l’équipe « Ne perdons rien du passé » l’avait inscrit au programme « Aujourd’hui et demain ». Ça n’est donc pas une lubie ! D’où cette question : quel est le rôle du CM ? S’il consiste à rappeler les affaires en cours, il y a parfaitement répondu. Pour autant, ce dossier illustre à la perfection l’étanchéité du dispositif. Le CM est aveugle de sa création jusqu’à sa concrétisation. Pas de concertation, pas d’engagement, pas de planning, pas de contraintes techniques, financières, .... « Tope là » tels les maquignons aux marchés à bestiaux, et c’est bon ! Pas de bilan. Pas de contrôle. C’est après qu’on corrige quand on le peut. Les exemples ne manquent pas.

 

Donc la contribution du CM dans cette affaire se limite aux questions posées (responsabilité nouvelle imposée par le Règlement Intérieur). Pour ce qui est des réponses, c’est plus compliqué car il est plus facile de répondre à celles qui ne le sont pas. Avec parfois des dérapages incontrôlés : « il manque un panneau informatif conforme à la demande de la commission sécurité ». Nous avons dit ce qu’il fallait en penser.

 

L’inauguration a distillé quelques éléments explicatifs. Les délais. La faute au matériel livré en plusieurs fois. Puis il fallut attendre le contrôle …. Bref la réception des équipements. Toujours la faute de l’autre. Evidemment ! Mais interdire l’accès aux documents publics, qui n’ont rien de « secret d’Etat », c’est alimenter ce « climat de méfiance voire de défiance ou de suspicion » dénoncé par le maire.

 

Monsieur le maire, permettez à votre CM de fonctionner normalement, de jouer un rôle responsable. A titre d’exemple, commencez par lui permette de prendre connaissance des dates de commande puis de réception de matériel. Idem pour la réception par l’organisme de sécurité. Ce serait un bon signal pour restaurer la confiance et l’autorité républicaine. Sans ce signal, il y a lieu de redouter que la mèche aille jusqu’au bout.

 

Avril 2021

Avril 2021

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article