Les eaux pluviales, c’est pas nous ! L’assainissement non plus.

Publié le par Roger SAINT POL

« L’assainissement est réglé par la commune de Cleppé ». Non, vous ne rêvez pas, C’est bien le maire de Poncins qui fait cette déclaration au compte rendu de CM le 1 juin 2021. Et pour éviter toute déviance en sortie de son contexte, voici l’intégralité du propos : « Monsieur le Maire informe le conseil que les eaux pluviales ne sont pas de la compétence de la commune, et l’assainissement est réglé par la commune de Cleppé. ».

Ça n’est pas suffisant ? Rendez-vous chapitre 9 du compte rendu : « 9. Courriers et mails

Le conseil municipal prend connaissance :

- des mails de Mr Roger SAINT POL concernant le réseau d’assainissement et le réseau d’eaux pluviales qui sont bouchés. Monsieur Roger SAINT POL signale que les habitants de la route de Montbrison figurent sous l’appellation route de Montbrisson sur les bases de données officielles.

 

Monsieur le Maire informe le conseil que les eaux pluviales ne sont pas de la compétence de la commune, et l’assainissement est réglé par la commune de Cleppé. Quant à Base Adresses Nationales (BAN), nous avons signalé l’erreur dès que M. et Mme Philippe BRUNEL sont venus le signaler à la mairie. »

Et pour être tout à fait transparent, voici le mail du 27 mai 2021 envoyé au conseil municipal après 2 non-réponses jusqu’à 1 mois auparavant :

Les eaux pluviales, c’est pas nous ! L’assainissement non plus.

3 mails et 1 mois pour une réponse du genre « c’est pas nous !» Une information à destination du CM. Sans plus de précision. L’intéressé ? Voir le compte rendu.

 

Quel est le problème ? Un banal bouchon du réseau d’assainissement qui inonde sous-sol et jardin de poncinois. Une récidive de 1997. Mêmes symptômes. Il avait été traité à l’époque, avec efficacité par Monsieur Ramirez, 1er adjoint à la … commune de Poncins.

La réponse du maire en 2021 est en contradiction avec … le passé. « C’est pas nous !» Ça l’a été en 1997. Qu’est-ce qui a changé depuis ? Quel est l’acte qui administratif qui transfert la responsabilité ? On ne peut se contenter de « Monsieur le Maire informe le conseil que les eaux pluviales ne sont pas de la compétence de la commune, et l’assainissement est réglé par la commune de Cleppé. »

Nous demandons à prendre connaissance de cet acte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article