Wanted.

Publié le par Roger SAINT POL

Wanted.

On attendait beaucoup de la dernière réunion de CM. Son compte rendu respecte les 3 jours francs du Règlement Intérieur (5 jours au total). Oui, bien sûr, ce délai concerne l’ordre du jour. Et non pas le compte rendu pour lequel aucun délai n’est prévu. Nous reviendrons sur son contenu. Il y a beaucoup à dire ! En avant pour l’évènement du jour.

 

Question posée par Michael GIBERT car à la réunion précédente, on lui prêtait des intentions qui ne sont pas les siennes. Et soulignées dans notre chronique du 20 septembre : « In the baba ! »

Le maire, fidèle à son habitude, élude sa question. Il lâche : « C’est exactement ce qui est écrit par la secrétaire de séance. Le RPQS version complète est en ligne sur le site de la commune de Poncins. » Par la secrétaire de séance ! Un petit clin d’œil au passage, en reconnaissance à son allégeance, et pour donner un peu de consistance à une réponse par trop laconique. Et oui, elle est bien la rédactrice. Le maire n’y est pour rien ( !!). Il ne dément pas. La suite vient comme une gifle. La « version complète » est déjà en ligne ». La question serait donc caduque ? La réponse le suggère.

 

Déroulons factuellement la chronologie. Le RPQS Assainissement est inscrit à l’ordre du jour de la réunion du 9 septembre. Il est adopté en séance. Ledit conseiller s’abstient pour n’avoir pas eu connaissance du document. La rédaction (de la secrétaire) ne dit pas cela. D’où la réaction aux questions orales aux fins de rectification. Il n’en sera rien. Le compte rendu persistera avec sa contre-vérité. Il figure sur le site internet accompagné du « Rapport synthétique …. ». Implicitement, c’est reconnaître que ce n’est pas l’original qui a été examiné. Il y a distorsion avec l’ordre du jour. Certains indicateurs ont été occultés, l’original est absent, …. Mais les choses évoluent. Le 21 octobre, date d’examen de la question, les 2 versions du RPQS sont en ligne. La pièce à conviction a été introduite en cours d’instruction. Peu avant la réunion. Le conseiller est berné. Pour la seconde fois !

 

Ce retour sur le site après 2 années de disette ne concerne pour l’instant que l’assainissement collectif. Il reste 2 mois pour traiter l’assainissement Non-Collectif et celui de l’eau potable.

 

La suite. Car il y a une suite.  Question orale suivante, on apprend que le maire a été destinataire d’une lettre avec Accusé de Réception émanant du sous-Préfet de Montbrison. Une restitution de Loïc Amand à sa promesse de rencontre faite à la réunion de CM du 8 septembre 2020 ? : « Nous rencontrerons le sous-préfet Loïc Armand pour parler de tout ça ». C’était pour mettre un terme à une chamaillerie incessante. Depuis, l’échange épistolaire entre le sous-préfet de Montbrison et le maire de Poncins n’en finit pas. Rappelant que ne pas appliquer la loi, c’est se mettre Hors la loi.

 

On apprend également que la correspondante de presse a eu le privilège de recevoir copie du RPQS avant son examen en séance. Peut-être ont-ils oublié que depuis les dernières élections municipales, elle n’est plus titulaire à la commission municipale information. Preuve qu’il existe des ponts indestructibles.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article