Les Poncinois parlent aux Poncinois

Publié le par Roger SAINT POL

Les Poncinois parlent aux Poncinois

Approbation : incontournable au prochain CM. Voici l’ordre du jour :

 

« Jeudi 25 novembre 2021

 

  1. Approbation du compte rendu de la réunion du jeudi 21 octobre 2021.
  2. Désignation de la secrétaire de séance.
  3. Approbation de l’Avant-Projet Sommaire concernant le local technique et demandes de subvention.
  4. Approbation du devis des panneaux de signalisation et demandes de subvention.
  5. Approbation du devis de la toiture du préau et demandes de subvention.
  6. Approbation de la modification des statuts de la communauté de communes de Forez-Est
  7. Renouvellement de l’adhésion à Géoloire (SIEL)
  8. Questions orales.
  9. Informations et questions diverses. »

 

Ce mot n’est pas inconnu à la commune. Il est utilisé à chaque réunion pour … approuver le compte rendu de la réunion précédente. Cela augure mal ce qui suit puisqu’il ignore systématiquement toute remarque, y compris les contre-vérités notoires. Des exemples ? A chaque séance ! Voir nos chroniques. Mais là n’est pas le sujet.

Il est aussi utilisé pour les Comptes Administratifs de la commune, les RPQS quand ils existent. Celui de l’eau potable pour l’année 2020 a été oublié. Le Règlement Intérieur du CM ou les rapports d’activité de la communauté de communes CCFE, et autres rapports. L’approbation est parfois précédée du mot Présentation. Mais pas toujours ! Parfois même l’ordre du jour n’aligne que le titre. Ex. : « Modification règlement intérieur », en septembre 2021. Cela n’a pas empêché son « approbation » au compte rendu. D’une courte tête, certes.

Il existe même des sujets où l’ordre du jour est pour le moins orienté. Ex. : « Délibération contre le transfert à la Communauté de communes Forez-Est de la compétence Plan Local d’Urbanisme (PLU). » (octobre 2020).

Comme on vient de le constater, la panoplie est large. Et à n’en pas douter chargée de signification. Mais, des approbations à 5 reprises pour un même CM, c’est du jamais vu. Y aurait-il une relation avec la situation du maire invité par l’Etat à rentrer dans le rang et à respecter ses règles du jeu ? C’est possible. L’avenir le dira et l’ordre du jour n’en dit mot.

 

En 1er lieu, le local technique. Le Petit Robert nous apprend que l’Avant-Projet Sommaire (l’APS) fait suite au diagnostic et précède l’Avant-projet détaillé (APD). N’est-ce pas ce qui a été présenté aux responsables d’association le mois dernier et … aux « membres du CM » ? Une redite en quelque sorte mais qui s’oblige à respecter l’ordre des choses. Un passage obligé en réunion de CM. Notons que jamais telle présentation n’a été faite. Ni pour l’extension de l’école. Ni pour la salle des fêtes, Ni …. Jamais ! Et encore moins à demander son approbation.

 

En 2ème lieu : les panneaux de signalisation. Il se pourrait qu’il s’agisse des promesses faites après l’accident du mois de juin. Mais ce n’est qu’une supposition.

 

En 3ème lieu : la toiture du préau. On suppose qu’il y a des soucis à ce niveau mais il n’y a pas eu de fuite permettant de savoir s’il s’agit du préau récemment construit et moins encore de ce qui l’affecte.

 

Il y a quelques années, ces 3 points auraient été passé sous silence. Heureusement, nous devons cette entrée dans le canal démocratique à ce qui a été perdu du passé. Une avancée que nous subodorons à la mise en pression de la sous-préfecture pour le respect de la légalité, des élus et des citoyens suite aux affaires en cours. Nous nous félicitons de ce progrès. Il sera d’autant plus grand que les dossiers d’accompagnement auront été communiqués en des délais compatibles à la prise de décision.

 

Ce progrès est dû aux Questions Orales inscrites à l’ordre du jour, à leur pertinence inflexible et à ce qu’elles  imposent le respect de la loi et l’éthique. Face à une résistance acharnée et où on « ne fait pas de cadeaux ». Aussi attendues que Radio Londres sur les ondes d’une époque passée, elles sont la voix de la liberté et de l’espérance en dépit du brouillage de ses comptes rendus. L’espérance d’un retour à la vérité et au respect des institutions et des individus.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article