21, année charnière.

Publié le par Roger SAINT POL

Un long fleuve tranquille.

Un long fleuve tranquille.

La COVID interdisant toute cérémonie de vœux. Voici ce que nous aurions pu entendre du bilan, si elle n’avait pas été annulée.

 

  1. Dès la 1ère réunion de CM en 2021, un élu quitte le groupe majoritaire. Ne sera jamais notifié au compte rendu. Donc pas d’explication. 2ème réunion, un second élu « désire quitter la majorité ». Mot à mot au compte rendu en « Informations et Courriers »

                        

  1. Le maire lit son courrier à destination du … CM. Il n’entend pas qu’on « marmonne » en séance et fait la leçon à un conseiller qu’il qualifie de « erreur de casting ». Réunion suivante, « l’erreur de casting » disserte sur les métaphores. Le maire reste sourd à l’environnement. Ça le rend muet.

 

  1. La culture en deuil. La bibliothèque ne rouvrira pas ses portes. Démission collective et unanime de ses bénévoles et le maire, maître d’œuvre, s’en lave les mains. Pas viable en l’état.

 

  1. Le CM adulte devenu incontrôlable. Mise mis au-devant de la scène du CMJ

 

  1. L’Aire de jeux est opérationnelle en juillet. On l’avait un tantinet oubliée.

 

  1. Installation de containers. Réaction des Poncinois et envoie de leur courrier à CCFE

 

  1. Ecole : acquisition d’un terrain pour sécuriser le déplacement des enfants. Vers la salle des fêtes !

 

  1. Grave accident de circulation au centre du Bourg. Des mesures de sécurité sont envisagées.

 

  1. Augmentation des taxes locales. Objectif : le local technique et épargner le Bas de laine.

 

  1. Perspective d’un local technique. Projet aussi chaotique que chérot. Plus d’1/2 million d’euros

 

  1. COVID : expulsion du public en réunion de CM (1 personne). « Il est conseillé de ne pas accueillir de public ».  Mesures barrières : les photos dénoncent d’elles-mêmes.

 

  1. Questions Orales. Trop gênantes. Entrave systématique aux réponses et 1 rejet pour 3 jours francs.

 

  1. Réponse à une question qui n’a pas été posée, 5,5 pages où le maire se félicite de ne pas être condamné par le Tribunal Administratif. Il y a prescription !

 

  1. Modification du Règlement Intérieur créé il y a tout juste quelques mois. On croit comprendre que pas plus d’une Question Orale (posée par écrit 3 jours avant) !

 

  1. « Monsieur le maire informe le conseil que les eaux pluviales ne sont pas de la compétence de la commune, et l’assainissement est réglé par la commune de Cleppé. » C’est une info au CM du 01 juin 2021.

 

  1. Echange épistolaire avec le sous-Préfet, sans doute à titre privé. « Le courrier adressé à Monsieur le Maire ne s’adresse pas au conseil municipal, sauf si Monsieur le Maire juge « intéressant » de le présenter au conseil municipal ». Pas plus que sa visite. Discrétion oblige.

 

  1. Promesse de nouvel an : « L’année 2021 sera l’année de la cure … et cabinet infirmier. »

 

  1. Le Conseil : ses oublis ( !), RPQS eau potable, RPQS assainissement Non Collectif, l’accessibilité aux bâtiments recevant du public (Délibération n° 14-12-2020-1), ….

Ses comptes rendus truffés d’erreurs, non corrigés et donc mensongés. Féministes ?

 

  1. Un Bulletin Municipal privé de l’essentiel : détail budgétaire, compte rendu de CM gênant, Tribune Libre, analyses, …

 

  1. Un site internet, album de photos. De famille, des copains, … à tendance mégalomaniaque.

 

  1. « Ici, je fais ce que je veux ! » reste le paradigme de la mairie. Et ces questions : pourquoi ?

Connaîtra-t-on jamais la vérité et la réponse aux questions en suspens à la demande des élus et l’assentiment, semble-t-il du sous-Préfet pour non-respect de la Loi ( CGCT) :

- les travaux de voirie

- la CAO (Commission d’Appels d’Offres)

- les délais pour poser les Questions Orales

- modification du Règlement Intérieur (le nombre de Questions Orales)

- la non délivrance des documents (RPQS)

- l’information des comptes rendus donnée au public

Mais aussi

- les promesses et tromperies liées au local technique

- respect du PLU

- ….

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article